UNE VUE À LONG TERME SUR LES COMPORTEMENTS MYOPES

Juillet 2003

Michel Dominicé, très intéressé par le comportement à court terme des investisseurs en actions, a mené des recherches sur ce sujet qui ont abouti en 2003 au lancement d’un fonds d’investissement et à la création de l’entreprise qui porte aujourd’hui son nom. Le premier fonds Dominicé est centré sur l’arbitrage de la volatilité et vise à produire un rendement absolu. L’entreprise offre également des services de gestion privée destinés à des clients fortunés.

Décembre 2007

Dominicé obtient son autorisation auprès de l’Autorité Fédérale de Surveillance des Marchés Financiers (FINMA).

Janvier 2008

Constamment à la recherche de nouvelles opportunités, Dominicé lance un fonds d’actions long-only enregistré en Suisse. Ce nouveau fonds investit dans des entreprises suisses cotées de petite et moyenne taille/capitalisation, sous-évaluées ou mal comprises par le marché.

Février 2013

Dominicé s’inscrit auprès de la CFTC (Commodity Futures Trading Commission aux Etats-Unis) en tant que CPO (Commodity Pool Operator) et devient un membre de la NFA (National Futures Association aux Etats-Unis).

Février 2013

Dominicé lance un nouveau fonds enregistré en Suisse qui s’appuie sur une méthode quantitative originale basée sur les biais comportementaux des investisseurs en actions. Le fonds vise à surpasser l’indice S&P 500 Net Total Return Index en investissant dans des actions et produits dérivés listés aux US.

Mai 2013

Dominicé lance un fonds immobilier enregistré en Suisse qui investit dans des immeubles locatifs résidentiels.

Juin 2015

Dominicé lance une version UCITS de son produit phare axé sur l’arbitrage de la volatilité.