PRESENTATION ANNUEL DE LA STRATEGIE DE VOLATILITE DE DOMINICE

2018-01-22

Chaque année, Dominicé a le plaisir d’accueillir ses investisseurs lors de la présentation annuelle de la stratégie de volatilité. Plus de 100 investisseurs se sont réunis à Genève et à Zurich en janvier pour entendre le point de vue de Dominicé sur l'environnement macroéconomique actuel, ainsi que pour la présentation de la stratégie de volatilité et ses perspectives.

Dr. Michel Dominicé, Associé Senior, pense que nous sommes en train de passer à un nouvel équilibre - le capitalisme à taux zéro. Défini par des taux d'intérêt réels faibles jusqu’à négatifs persistants découlant des changements démographiques et des progrès technologiques, le capitalisme à taux zéro a déjà commencé dans les années 1980. Le Japon, en raison de sa population vieillissante, est un exemple précoce de transition vers ce nouvel équilibre caractérisé par des taux d'intérêt nominaux bas et une inflation faible. Le reste du monde n'a pas pris longtemps pour rattraper son retard au cours de la dernière décennie.

Jusqu'à la fin des années 1980, les gouvernements étaient particulièrement préoccupés par l'inflation. L'une des méthodes de gestion de l'inflation était la manipulation de la masse monétaire car il y avait une forte corrélation entre l'augmentation de l'offre de monnaie et l'inflation. Cette relation s'est effondrée depuis lors. Dans le régime à taux zéro actuel, les gouvernements ont été spécialement préoccupés par l'augmentation de l'inflation. Cependant, une augmentation de la masse monétaire n’a eu qu’un faible impact à cet égard. Ceci est principalement dû au fait que les rendements faibles sur le  capital encouragent les investisseurs à augmenter leurs liquidités.

Un tel environnement, en conjonction avec la plus faible volatilité observée depuis 50 ans, soulève la question suivante: cette volatilité des marchés reste-t-elle faible en raison du capitalisme à taux zéro ou fait-elle partie d'un cycle de volatilité classique? M. Dominicé soutient que la faible volatilité actuelle n'est pas susceptible d'être liée au capitalisme à taux zéro, mais qu'elle est plutôt cyclique. La volatilité record du S&P 500 a été observée 3 fois au cours des 50 dernières années - en 1965, 1995 et 2017. Ces événements ont plusieurs points communs: ils sont survenus après des années de marché haussier, les valorisations n'ont pas été extrêmes et les marchés ont poursuivi leur tendance haussière par la suite (en 1965 et 1995). Nous pouvons donc nous attendre à ce que le marché haussier se poursuive pendant un certain temps. Cette période est définie par une volatilité croissante et des corrections de marché récurrentes, alors que nous entrons dans la phase «bulle». Cependant, nous ne pensons pas être dans un marché haussier sans fin. Une fois que le capitalisme à taux d'intérêt zéro déclenchera une réévaluation majeure des actifs, les évaluations des actions deviendront graduellement insoutenables et la volatilité augmentera. A ce moment-là, les marchés boursiers seront prêts pour un marché baissier potentiellement sévère.

Pierre de Saab, Associé Commanditaire et Responsable de l’Équipe d’Investissement, analyse les raisons pour lesquelles nous assistons à une période de faible volatilité. Le marché des actions en hausse constante, des fondamentaux macroéconomiques positifs et stables, l'offre de volatilité et la couverture gamma, ainsi que la faible corrélation des actions, ont tous contribué à une volatilité faible. Cependant, M. de Saab souligne que même si la volatilité est faible, cette dernière n'est pas bon marché. Les primes de volatilité sont raisonnables et les opportunités de profiter de la volatilité sont toujours présentes. Il est néanmoins important d'être prudent dans le choix des stratégies de volatilité dans son portefeuille et d'analyser soigneusement les risques et la valeur ajoutée au portefeuille. Certaines des opérations de volatilité les plus rentables au cours de la dernière année ont été possibles grâce à une prise de risque de marché directionnel, ce qui toutefois pourrait constituer un choc négatif pour le portfolio en cas de ralentissement du marché. Dans le contexte où le marché haussier continue, les stratégies de volatilité couvertes et défensives pourraient constituer une solution appropriée pour diversifier le portefeuille.

DISCLAIMER

L’information publiée ici ne doit pas être reproduite, distribuée ni publiée quel qu’en soit le but sans le consentement préalable écrit de Dominicé & Co – Asset Management (“Dominicé & Co”).

L’information publiée ici n’est pas juridiquement contraignante et ne constitue en aucun cas une offre, une invitation ou une recommandation d’acheter ou de vendre un produit ni un conseil juridique ou fiscal.

Les performances historiques ne sont pas nécessairement des indicateurs de performances futures. Les informations publiées ne doivent pas être comprises comme étant une indication de performances futures.

Tout recours aux informations publiées, leur exactitude ou leur exhaustivité est exclu. Dominicé & Co ne fournit aucune garantie, ni implicite ni expresse, quant à l’exactitude ou à l’exhaustivité des informations publiées ou des opinions exprimées par Dominicé & Co, un de ses membres, un de ses employés ou des sociétés affiliées. Dominicé & Co décline toute responsabilité en relation avec l’exactitude ou l’exhaustivité des informations publiées et opinons exprimées. Tout recours aux informations publiées, que ce soit en rapport avec des performances passées ou futures, est exclu. Les informations publiées et les opinions exprimées peuvent être modifiées en tout temps sans notification préalable.

 

Articles similaires

26.05.2020

Analyse de Performance des Stratégies "Long Volatility" et "Relative Value Volatility"

Au cours de la dernière décennie, la volatilité est devenue une classe d’actifs à part entière. L’équipe d’Investissement de Dominicé a mené une analyse portant sur le profil risque/rendement des stratégies « long volatility » et « relative value volatility », ainsi que sur leur valeur ajoutée dans le cadre d’un portefeuille d’actions.
19.05.2020

"Un marathon, pas un sprint": Pourquoi la patience est une vertu pour le fonds volatilité de Dominicé

Dans cet article, Hedgeweek analyse la manière par laquelle la stratégie de volatilité de Dominicé a navigué à travers l'incertitude afin de délivrer une performance constante au cours des 16 dernières années, ainsi que les opportunités et les défis à venir dans le contexte macroéconomique actuel.
28.04.2020

Les fonds "Black Swan" profitent d'une rare occasion de déployer leurs ailes

La Stratégie de Volatilité de Dominicé est mentionnée dans un article du Financial Times qui souligne les meilleures performances parmi les hedge funds de stratégies "tail risk" ainsi que de volatilité défensive. Les récentes ventes massives sur le marché, déclenchées par la crise autour du COVID-19, ont présenté d'excellentes opportunités de rendements extrêmes permettant de délivrer des performances extraordinaires. Les stratégies de protection restent malgré tout en général relativement coûteuses à long terme. La Stratégie de Volatilité de Dominicé est présentée parmi celles ayant un aspect défensif tout en restant profitable à travers les différents cycles du marché. Elle a délivré une performance de 21% en mars ainsi que 14 années de rendements positifs sur ses 16 années d'existence.